Un plan de soutien européen de 500 Mds € face au Covid-19

Un plan sur la table, et joli coup de Macron l’européen : embarquer l’Allemagne dans une proposition de forme de mutualisation de dette pour 500 Mds €.

  • Techniquement, c’est la Commission Européenne (notée AAA, pour l’instant) qui emprunte via un fonds sur des échéances longues 7, 10 et 20 ans. Le fonds rembourse ensuite ses créanciers.
  • Lequel fonds dote ensuite des projets, modernisation des hôpitaux en France par exemple. Ces projets n’ont pas à rembourser le fonds, l’Etat prend le relais. Il s’agit donc seulement de financer des projets futurs, et non pas de retraiter les dettes passées ou déjà engagées.
  • Merkel a voulu reprendre l’initiative européenne sur la malheureuse décision de la Cour de Karlsruhe de contester la légalité de la politique de dette de la BCE.
  • L’Allemagne a bien pensé à se servir d’abord en proposant des garanties d’Etat à son tissu industriel 4 fois supérieures à ce qui s’est fait en France (tableau ci-dessous). Ce qui permet à l’Allemagne de prendre une avance considérable sur la capacité de reprise. Mais l’Allemagne a aussi besoin de clients européens en bonne santé.
  • Pour l’instant cela reste une proposition à faire accepter aux 25 autres membres. Mais rien n’empêcherait éventuellement de créer un tel fonds avec un club plus restreint de participants…

Inscrivez-vous à notre newsletter
  • Hidden
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

auteur(S)

Expert en solutions d’ingénierie financière depuis plus de 20 ans avec de solides compétences dans le métier de la gestion financière, Thierry a rejoint SIACI SAINT HONORE en 2015 pour développer l’activité d’Investment Consulting.

PARTAGEZ

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur email

À lire aussi

Marchés

Marchés : No wind today

Environnement Social et Gouvernance Nous commençons ce mois-ci par la rubrique Environnement Social et Gouvernance La fulgurante inflation du prix du gaz depuis la réouverture…

Lire la suite