Rubrique ESG : donner du sens aux obligations

  • Où l’on reparle des Green Bonds et Climate Bonds. L’offre d’obligations vertes se développe considérablement, notamment en Europe, et nous commençons à voir de plus en plus de gérants proposer des fonds investis dans ces obligations.

 

  • « Et en même temps », on peut se réjouir – ça fait du bien en ce moment- de l’énorme succès de la première émission de dette européenne mutualisée. Réalisation tangible de l’accord entre E. Macron et A. Merkel au premier semestre. La Commission européenne, signature AAA, a ainsi levé 17 Mds €, alors que les investisseurs ont poussé la demande jusqu’à 230 Mds€. La première tranche de 10 Mds€, à 10 ans, sert un rendement négatif à – 0,26%. Une belle aubaine pour les investisseurs sur cette obligation AAA qui rémunère davantage que la dette allemande (-0,62%) et même française (-0,33%).

 

  • L’objet de ce premier emprunt est essentiellement de financer les mesures de chômage partiel. Plutôt que de l’appeler « corona bond », il s’apparente davantage à un social bond. Et vu la demande des investisseurs, on peut évidemment attendre que les prochaines émissions remontreront un franc succès qui enrichira l’allocation ESG des portefeuilles des investisseurs.
Inscrivez-vous à notre newsletter

auteur(S)

Expert en solutions d’ingénierie financière depuis plus de 20 ans avec de solides compétences dans le métier de la gestion financière, Thierry a rejoint SIACI SAINT HONORE en 2015 pour développer l’activité d’Investment Consulting.

PARTAGEZ

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

À lire aussi