Mais où sont les taux ?

Les Banques Centrales poursuivent leur politique accommodante de taux bas, en noyant la volatilité des marchés sous un flux de liquidités. Les écueils n’ont pas disparu mais sont cachés par cette abondante liquidité et les marchés voguent sur ces flots, en restant toutefois stressés d’une éventuelle baisse du niveau de cet océan de liquidités.

Les taux ont été « kidnappés » par les Banques Centrales

Source : SIACI SAINT HONORE

 

En fait, il n’y a plus de taux d’intérêts, plus de pente, plus de rémunération du risque à long terme. Les taux ont été « kidnappés » par les Banques Centrales comme le disait un gérant. Pas de pente, pas de taux. Et sans taux, la valorisation d’une action devient assez périlleuse, surtout lorsqu’on essaie d’actualiser les cash flows futurs de l’entreprise.

Attention donc aux effets de bord sur la valorisation des actions.

Inscrivez-vous à notre newsletter

auteur(S)

Expert en solutions d’ingénierie financière depuis plus de 20 ans avec de solides compétences dans le métier de la gestion financière, Thierry a rejoint SIACI SAINT HONORE en 2015 pour développer l’activité d’Investment Consulting.

PARTAGEZ

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

À lire aussi