Suivez-nous !

Exemple : Où en sommes-nous de la réforme des retraites ?

L’épargne salariale en France – Etude 2022

4 Juil. 2023 6 min de lecture

Dans le contexte actuel de tension sur le marché du travail, d’inflation et de questions autour du pouvoir d’achat, les réflexions autour de la rémunération globale des salariés et des éléments de différenciation des entreprises sont un enjeu important.

Les dispositifs d’épargne salariale sont incitatifs grâce à leur fiscalité intéressante, et de plus en plus d’entreprises mettent en place ce type de rémunération indirecte pour leurs salariés.

Notre enquête porte sur les versements de participation, d’intéressement, de suppléments d’intéressement et d’abondement sur des plans d’épargne (PEE et PERCO) en 2021 au titre de l’année 2020 pour un panel de 84 entreprises et près de 680 000 salariés.

Sur le panel des 84 sociétés observées, parmi les salariés ayant bénéficié d’épargne salariale, la moitié a perçu un montant supérieur à 3 227€.

 

Participation, intéressement et abondement* médians pour les salariés ayant perçu un montant

*abondement cumulé PEE et PERCO

 

Pour consulter l’étude complète, n’hésitez pas à solliciter notre expert qui pourra vous apporter des informations complémentaires par taille d’entreprise, secteur d’activité et tranche de rémunération.

Olivier DESSANE – Olivier.dessane@s2hgroup.com

Les auteurs de cet article
Les thématiques

Restez informé.e des actualités

Inscrivez-vous à la newsletter

*obligatoire
A lire aussi

Observatoire des FCPE - Juin 2023

27 Juil. 2023 3 min de lecture

Le début d’année est marqué par un fort rebond sur les marchés financiers :

  • Les performances des catégories actions varient ainsi entre +5,7% pour les actions PME jusqu’à +15,3% pour les actions des grandes entreprises de la zone euro.
  • La catégorie obligataire est également positive depuis le début de l’année, mais avec un niveau de performance plus modeste : 2,2%.
  • Quant au marché monétaire, il affiche une performance à 1,3% depuis le début de l’année.

Cet engouement sur les marchés a surpris une majorité de gérants, plutôt prudents depuis plusieurs mois en raison d’une récession attendue très prochainement. Cette posture défensive a conduit plusieurs fonds à ne pas pleinement bénéficier de la phase de reprise. Beaucoup de gérants maintiennent néanmoins leur prudence pour les mois qui viennent afin de préserver au mieux leur capital en cas de récession effective.

Dans notre Observatoire trimestriel, on note ainsi qu’une majorité de fonds, depuis le début de l’année, ne parvient pas à battre l’indice de marché. Ce phénomène est visible sur toutes les catégories d’investissement, et notamment celles dont la part actions est importante.

Cet observatoire a été réalisé afin de permettre aux entreprises de comparer la performance des fonds qu’elles proposent à leurs salariés par rapport aux Fonds Commun de Placement Entreprise (FCPE) disponibles sur le marché de l’épargne salariale.

L'auteur de cet article
Les thématiques

Restez informé.e des actualités

Inscrivez-vous à la newsletter

*obligatoire
A lire aussi